Tous vos hébergements, hôtels, b&b, locations, en Italie: Partir à Rome, Visiter Venise, vacances en Sicile, la culture et l'art de vivre à Florence et en Toscane...

Votre meilleur
Guide pour l'Italie !

Toute l'italie; Rome Florence Venise Sicile Toscane...

LES PROMOTIONS POUR PARTIR EN ITALIE :
- Circuit Rome, Venise, Florence et la Toscane, à 899€.
- Billets d’avion A/R en promotion vers l’Italie, à partir de 79€.
- Escapade de charme en Toscane, à partir de 65€ la nuit.
- Une nuit en Toscane dans une villa historique près de Florence, à 79€...
(...)



San Giuliano ne sera jamais un "village fantôme"

San Giuliano di Puglia, ce petit village
situé, comme son nom ne l’indique pas,
dans le Molise se voyait pour la première
fois cité dans les journaux
internationaux.

Le tremblement de terre d’octobre/novembre a
touché non seulement San Giuliano mais
également 22 villages situés entre
le Molise et les Pouilles, une zone d’environ
1.000 km_, peuplée par 50.000 habitants.

JPEG - 34.6 ko
San Giuliano (c)http://web.tiscali.it/vittimedellascuola/

Cependant, l’épicentre du
séisme a été sans aucun
doute le département de Campobasso
où les dégâts ont
été très sérieux et
parfois catastrophiques. A San Giuliano par
exemple 70% des bâtiments ont
été détruits ou
déclarés inhabitables.

Les expertises géologiques ont
estimé que l’école de San Giuliano
avait été construite sur un
terrain d’origine alluviale composé
d’argile et donc perméable et "
très " instable. La spéculation
immobilière, ce cancer répandu
dans tout le Sud d’Italie, a été
une nouvelle fois la cause des souffrances de
citoyens dont la naïveté et
l’insouciance face aux risques possibles n’est
pas à négliger. L’enquête
ouverte contre le constructeur de
l’école, dont la responsabilité
dans la catastrophe est mise en cause, ne suffit
pas à calmer le chagrin des familles des
enfants morts mais montre clairement l’embarras
des autorités italiennes d’autant plus
gênées qu’une ordonnance de 1998 de
la Presidenza del Consiglio dei Ministri
(Gazzetta Ufficiale n. 146 ordinanza 2788) avait
déclaré San Giuliano zone à
haut risque sismique.

JPEG - 26.5 ko
San Giuliano (c)http://web.tiscali.it/vittimedellascuola/

Entre-temps, les 850 sinistrés, encore
logés dans un camp d’hébergement,
en eu assez des polémiques et ils ont
commencé à réagir.

Les enfants rescapés du tremblement de
terre ont repris les cours et la mairie à
formé une association pour le soutien des
victimes et pour la reconstruction du village
dont l’activité est soutenue par un site
Internet (en italien) :
http://web.tiscali.it/vittimedellascuola/vittimedellascuola/

Le but de cette association est multiple : la
tutelle de la mémoire des victimes,
initiative indispensable pour répondre
aux plusieurs cas d’utilisation illégale
des photos des enfants ; la protection juridique
des familles ; la surveillance sur les aides et
les subventions ; la promotion d’un centre de
volontariat et d’un centre consacré aux
activités culturelles.

Le site Internet de la CARITAS informe que
les sinistrés n’ont pas besoin pour le
moment de vêtements ou nourriture mais de
dons en argent. La Caritas propose aussi deux
comptes courants :

- c/c postale n. 13576228

- c/c bancaire n. 578 du Credito Artigiano -
ABI 3512 - CAB 1602

CARITAS AMBROSIANA ONLUS mention " Emergenze
Italia " :

Néanmoins, puisque la vie a recommence
à San Giuliano, il faut suivre le bon
exemple donné par ses habitants et parler
non pas du " village fantôme "
d’aujourd’hui mais du San Giuliano de l’huile
d’olive et des fusilli, une qualité de
pâtes fraîches, mieux connue en
France sous le nom de torsades, à
préparer avec un ragu’ composé
d’un mélange de viandes (agneau, veau et
porc) et un peu de pecorino râpé.

Voie de communication entre les Abruzzes et
les Pouilles, le Molise est une région
jeune, crée seulement en 1970, mais dont
le patrimoine historique et culturel est
célèbre notamment pour les
châteaux, les églises romanes et
l’excellente cuisine où on y consomme
généreusement les pâtes
fraîches (orecchiette et cavatelli), le
piment fort, l’agneau et le mouton.

Les premières informations sur
l’histoire de San Giuliano datent du Xe
siècle, quand sont château et
l’Abbaye de Sant’Elena furent catalogués
parmi les richesses de la région de
Pantasia, ancien nom du Molise.

Une coutume ancienne à San Giuliano
est la Fête de S. Antonio Abate, le 17
janvier, quand chaque quartier de la ville
prépare un feu qui brûle à
partir de l’après-midi jusqu’au petit
matin : barbecues, vin, bals et musique au
programme.

Une manifestation plus récente mais
également très importante est
l’originale et très " baroque "
représentation vivante de la Mort et
Passion de Christ pendant la Semaine de
Pâques. D’autres occasions de fête
ont lieu pendant l’année comme la
kermesse de la Fête de l’Eté
où les fusilli et d’autres
spécialités locales sont offerts
pour le bonheur de nos palais.

Lucia Renzulli




Votre meilleur guide pour aller en Italie depuis 1998 !
Hôtels, locations et B&B en Italie, conseils, guides...

Recherche - Plan - Editeur - - Tous nos hébergements en Italie !

Liens directs : Tous vos hébergements, hôtels, locations, en Italie, Partir à Rome, Visiter Venise, vacances en Sicile, la culture et l'art de vivre à Florence et en Toscane...