Tous vos hébergements, hôtels, b&b, locations, en Italie: Partir à Rome, Visiter Venise, vacances en Sicile, la culture et l'art de vivre à Florence et en Toscane...

Votre meilleur
Guide pour l'Italie !

Toute l'italie; Rome Florence Venise Sicile Toscane...

LES PROMOTIONS POUR PARTIR EN ITALIE :
- Circuit Rome, Venise, Florence et la Toscane, à 899€.
- Billets d’avion A/R en promotion vers l’Italie, à partir de 79€.
- Escapade de charme en Toscane, à partir de 65€ la nuit.
- Une nuit en Toscane dans une villa historique près de Florence, à 79€...
(...)



Sainte Agathe, patronne de Catane

Agathe vécut durant la première
moitié du IIIème siècle
après Jésus Christ. Elle
appartenait à une famille noble et fut
persécutée en Sicile, suite
à son refus d’épouser le
pro-consul Quintien. Ce dernier la fit
arrêter quand il découvrit le
subterfuge dont Agathe usait pour repousser ses
avances : elle lui avait en effet promis
qu’elle serait à lui dès qu’elle
aurait fini une tapisserie, à laquelle
elle travaillait le jour mais qu’elle
défaisait la nuit ! Agathe mourut en
prison, après avoir été
soumise au supplice des charbons ardents et
été amputée de ses seins.

On raconte qu’au moment même de son
trépas Catane fut secouée par un
tremblement de terre, et que l’année
suivante, le jour de l anniversaire de sa
naissance, l’Etna se réveilla. Depuis
lors, la sainte est invoquée contre les
éruptions du volcan et
considérée comme la protectrice du
feu. Catane célèbre chaque
année sainte Agathe, patronne de la
ville, du 03 au 05 février
 ;
même si les habitants, au cours des
siècles, ont regulièrement recours
à elle, en particulier quand la lave de
l’Etna les menace.

 

Cette manifestation religieuse commence plus
exactement le premier dimanche du mois de
janvier quand, dans l’église
Sant’Agata al Borgo,
est exposé le
voile de la sainte : lequel, de couleur
blanche à l’origine, serait devenu rouge
après avoir servi, la première
fois, à arrêter la lave qui
menaçait la ville. Le 03 février,
les fêtes solennelles
dédiées à la sainte
patronne débutent véritablement,
avec la procession de la Luminaria  :
le maire et les conseillers municipaux y
prennent part, à bord d’un carosse qui
reprend le modèle de celui du roi
Ferdinand II de Bourbon. Le parcours les
mène à l’église San
Bagio
où Agathe connut le supplice
des charbons ardents. Là, suivant une
tradition qui remonte au XIVème
siècle, des offrandes de cire sont
faites à la sainte. Puis, dès lors
que celle-ci est considérée comme
protectrice du feu, un hommage floral lui est
rendu par les corps des pompiers.

 

La première fois que les reliques de
la sainte furent portées en procession
date de l’an 1519, tandis que la double
procession qui se poursuit les deux jours
suivants ne fut décidée qu’en
1712 : année qui vit naître le
premier calendrier officiel des
célébrations en honneur de la
sainte, même si déjà, en
1522, le noble don Alvaro di Paterno en avait
rédigé un. La procession des
reliques se répète donc ensuite
deux jours durant. Le 4 février, elle
suit un parcours dit " externe " qui
comprend différentes rues, avenues,
places et qui s achève à la
cathédrale ; le 5, l’autre
itinéraire, dit " interne ",
voit les reliques être rapportées
dans la cathédrale.

Jusqu’à il y a une dizaine
années, la fête de sainte Agathe
était caractérisée par la
procession des chandelles  : en
réalité, d’énormes
candélabres en bois, ornés de
statues d’ anges et de saints, sur lesquels
étaient représentées des
scène du martyre de la sainte. Hauts de
plusieurs mètres, donations
traditionnelles des diverses corporations de
métiers, ils représentent
symboliquement les offrandes de cire faites
à Agathe. Actuellement, les chandeliers
qui défilent sont au nombre de onze. Le
soir, en particulier, ils offrent un spectacle
étonnant de lueurs dansantes, d’ombres
mouvantes au rythme des mouvements des corps et
de la foule qui ondulent en défilant.

Le buste d’argent de la sainte, qui
abrite les reliques, demeure le reste de
l’année dans la chapelle de la sainte,
à l’intérieur de la
cathédrale de Catane, riche d’oeuvres
d’art et de monuments funéraires
d’illustres personnages. En 1890, suite à
un vol, la chapelle fut fermée par une
grille de fer. Le buste, ouvrage de Giovanni
Di Bartolo
, fut réalisé dans
les ateliers de la papauté à
Avignon et arriva à Catane le 11
décembre 1376 : haut d’une
soixantaine de centimètres,
incrusté de métaux
précieux, une lourde couronne en coiffe
la tête.

Pour plus d informations :
http://www.comune.catania.it
http://www.circolosantagata.com
(site qui nous a autorisé à
reproduire ici les photos)





Votre meilleur guide pour aller en Italie depuis 1998 !
Hôtels, locations et B&B en Italie, conseils, guides...

Recherche - Plan - Editeur - - Tous nos hébergements en Italie !

Liens directs : Tous vos hébergements, hôtels, locations, en Italie, Partir à Rome, Visiter Venise, vacances en Sicile, la culture et l'art de vivre à Florence et en Toscane...