Tous vos hébergements, hôtels, b&b, locations, en Italie: Partir à Rome, Visiter Venise, vacances en Sicile, la culture et l'art de vivre à Florence et en Toscane...

Votre meilleur
Guide pour l'Italie !

Toute l'italie; Rome Florence Venise Sicile Toscane...

LES PROMOTIONS POUR PARTIR EN ITALIE :
- Circuit Rome, Venise, Florence et la Toscane, à 899€.
- Billets d’avion A/R en promotion vers l’Italie, à partir de 79€.
- Escapade de charme en Toscane, à partir de 65€ la nuit.
- Une nuit en Toscane dans une villa historique près de Florence, à 79€...
(...)



Naples : petit guide sur la ville

Confrontée aux réputations
de ses soeurs,
plus au nord, que sont
Florence, Venise ou Rome, Naples fait souvent
figure de vilain petit canard. Son
évocation draine en effet un certain
nombre de préjugés -
misère, chomage, insécurité
- qui tendent à faire oublier les
richesses de celle qui fut la capitale du
royaume des Deux - Siciles.

Beaucoup de touristes, enfin, ne font que
l’aborder pour mieux la délaisser au
profit de ses environs : les îles du
golfe ( Capri, Ischia...) et
Pompéï...

Les origines gréco - romaines
de Naples remontent au VIIème
siècle avant J.C, et les vestiges de
cette période parvenus jusqu’à
nous se découvrent avec émotion
par le biais de la visite de sites importants et
bien préservés que sont
Pompéï et Paestum.

Sa situation géographique, et
portuaire, à l’instar de la Sicile, lui
ont réservé une histoire
tourmentée qui a vu les règnes
successifs des Normands, des Aragonais
(XIIIème/XIVème s.) et des
Bourbons. Tous ont naturellement
influencé sur l’architecture de la ville
qui s’est vue enrichie de ces diverses
influences.

Loin des images d’Epinal, des visions
solaires que suscite la baie de Naples, le
c¦ur authentique de la ville
résiderait plutôt dans le
Spaccanapoli : les vieux quartiers
espagnols que constitue un enchevêtrement
de ruelles étroites où le soleil
n’entre pas ; décor ancestral d’un
quotidien populaire et attachant...Dominique
Fernandez a dressé un superbe
portrait :

" Naples la merveilleuse ,
l’obscène, l’inventive, la
généreuse, la
désespérée, la fataliste,
Naples, la capitale d’un monde aux confins de
l’Europe, de l’Afrique et de l’Orient, Naples
qui refuse de mûrir pour rester
fidèle au génie de
l’enfance... "

 

Ainsi, le spectacle de la rue
s’avère aussi instructif et
enrichissant
que la multitude des
églises qui sont autant
d’expressions du baroque.

Parmi elles, on citera San Paolo
Maggiore, San Gregorio Armeno, San Giorgio
Maggiore...et Santa Chiara. Le
cloître de cette dernière est
particulièrement enchanteur :
des maïoliques recouvrent en effet
murets et piliers, dont les teintes
chaudes se marient avec le vert de
treilles de vignes grimpantes...

 

De monumentales places, par
ailleurs, rappellent le caractère
prédominant et maritime de la
ville, telle la place du Municipio, aux
abords de laquelle vous trouverez la
galerie Umberto 1er, à la
décoration rétro,qui abrite
de nombreuses boutiques, et le Castel
Nuovo . Ce château, aussi
appelé Maschio Angioino, fait face
au port. Il a été
successivement construit par les Angevins
et les Aragonais.

La place San Domenico Maggiore, quant
à elle, compte de nombreux
palais aux façades baroques
remarquables.
L’un d’eux appartenait
à la famille Sangro di Sansevero
qui se fit aussi édifier une
chapelle : un sanctuaire privé
connu sous le nom de chapelle San Severo,
même si nom initial était
Santa Maria della Pietà. C’est un
lieu célèbre et
insolite : en effet, la crypte abrite
deux cadavres dont le système
sanguin est demeuré
entièrement préservé.
Semblable curiosité est le
résultat des recherches, entre
science et sorcellerie, du prince de
Sansevero, Raimondo di Sangro, figure
énigmatique et ambiguë de
l’histoire napolitaine du début du
XVIIIème siècle.

Enfin, pour que votre découverte
de la ville soit, sinon complète,
du moins assurément réussie,
il ne faut pas omettre de monter
jusqu’à la chartreuse San
Martino
(des funiculaires vous
épargneront une éprouvante
ascension !), qui, outre la vue
imprenable qu’elle offre sur la baie de
Naples, abrite un musée de
l’histoire de la ville.

Pour tout renseignements
supplémentaires, sur place, vous
pouvez vous procurer un mensuel
touristique gratuit, " Qui
Napoli ",
qui regorge
d’informations pratiques ( horaires des
musées, transports, expos...) et
d’adresses d’hôtels, restaurants
etc...

Mais
touristie vous propose encore d’autres
informations pratiques sur Naples...

Bibliographie :

Dominique Fernandez

Le Volcan sous la ville
Porporino ou les mystères de Naples

Curzio Malaparte

La Peau




Votre meilleur guide pour aller en Italie depuis 1998 !
Hôtels, locations et B&B en Italie, conseils, guides...

Recherche - Plan - Editeur - - Tous nos hébergements en Italie !

Liens directs : Tous vos hébergements, hôtels, locations, en Italie, Partir à Rome, Visiter Venise, vacances en Sicile, la culture et l'art de vivre à Florence et en Toscane...