Tous vos hébergements, hôtels, b&b, locations, en Italie: Partir à Rome, Visiter Venise, vacances en Sicile, la culture et l'art de vivre à Florence et en Toscane...

Votre meilleur
Guide pour l'Italie !

Toute l'italie; Rome Florence Venise Sicile Toscane...

LES PROMOTIONS POUR PARTIR EN ITALIE :
- Circuit Rome, Venise, Florence et la Toscane, à 899€.
- Billets d’avion A/R en promotion vers l’Italie, à partir de 79€.
- Escapade de charme en Toscane, à partir de 65€ la nuit.
- Une nuit en Toscane dans une villa historique près de Florence, à 79€...
(...)



Michel-Ange : la Renaissance faite chair

Quant à la période dite de la
Renaissance en Italie, Michel-Ange ( qui
vécut quelques longues 80 années)
l’a éminemment marquée de son
empreinte, par la réalisation
d’¦uvres prestigieuses -le dôme de
Saint Pierre, les peintures de la chapelle
Sixtine, le David, etc. - au c¦ur
même des centres du pouvoir, culturel et
politique, les plus influents du moment :
Florence et la cour des Médicis,
Rome et la papauté.

Michelangelo Buonarotti naît en 1475. A
l’âge de 13 ans, il devient
l’élève de Domenico Ghirlandaio
qui lui transmet le goût de
Masaccio et, plus
généralement, celui de l’Ecole
florentine la plus ancienne dominée par
la figure de Giotto.

Par ailleurs, au cours de ces mêmes
jeunes années, Michel-Ange est
exposé aux influences intellectuelles
humanistes
que répandent les
poètes et académiciens dont
Laurent de Médicis
s’entoure : Poliziano, Pic de La Mirandole,
etc.

A la mort de Laurent le Magnifique, à
la fin du XVe siècle, Michel-Ange quitte
brutalement Florence. Il n’y séjournera
plus que de façon épisodique, de
nombreux voyages le conduisant à Venise,
Bologne et Rome, enfin, où il s’installe
définitivement en 1534. La Chapelle
Sixtine
au Vatican abrite son ultime et plus
puissante ¦uvre picturale : le
Jugement dernier.

Mais la Cité éternelle
révèle surtout ses talents en
matière d’architecture : la
coupole de Saint Pierre en étant
le témoignage le plus prestigieux.

Mort à Rome et enterré à
Florence dont l’Académie le glorifie,
Michel-Ange illustre magnifiquement la
Renaissance dans sa complexité ; il
la transcende aussi, dépassant les
sources du Classique pour interroger l’Homme et
le monde dans un élan énergique
et inquiet
qui influera des
générations suivantes d’artistes.

Le sculpteur 

On peut dire de la sculpture qu’elle fut le
" premier amour " de Michel-Ange.
Cette discipline occupe en effet une place
prépondérante dans le courant
humaniste et dans la diffusion du Beau classique
dont se nourrit l’activité artistique au
XVe siècle. Fervent héritier de
Donatello
, Michel-Ange s’exerce ainsi,
dès ses plus jeunes années, au
c¦ur même du musée des
antiques
réunis par les
Médicis, à l’art de la sculpture.
Ses premières ¦uvres florentines,
mais aussi romaines, sont donc des
sculptures : la Bataille des
Centaures
(1490) et la Pietà
(1496-1497).

On retiendra également le monumental
David dont une copie continue
à dominer la piazza della Signoria
à Florence, ainsi que les tombeaux
des ducs de Médicis ; un groupe
de personnages symboliques -l’Action et
la Contemplation trônant au-dessus
des figures allongées du Jour et
de la Nuit, de l’Aurore et du
Crépuscule- qui atteste d’un
troublant mélange entres sources
antiques et style résolument
moderne

L’architecte

De la même façon que la
sculpture est le premier champ de
prédilection de création de
Michel-Ange, l’architecture domine les vingt
dernières années de sa vie ;
et ce sous l’égide des papes Jules
II et Léon III qui entreprennent une
série de grands travaux d’urbanisation
et de réamménagement
de la
ville de Rome qui culmineront à
l’époque baroque.

Michel-Ange se voit ainsi confier la
réalisation de la coupole de
Saint-Pierre
, la rénovation de
l’église Santa Maria degli Angeli dans
les termes de Dioclétien et le nouvel
agencement de la place du Capitole.

 

Le peintre 

En terme quantitantif, l’activité
picturale de Michel-Ange peut être
considérée comme mineure,
comparée à ses réalisations
dans les domaines de l’architecture et de la
sculpture. Cette dernière influence
d’ailleurs ses premières peintures, tels
les médaillons de la Sainte
Famille
et de Tondo Doni.

On ne peut cependant décemment pas
omettre l’activité picturale de
Michel-Ange : son nom étant
indissociable d’un des principaux chefs
d’¦uvre de la Renaissance qu’est la fresque
de la Chapelle Sixtine. Il s’agit en fait
de deux compositions : l’illustration de la
Genèse (1508-1512), soit neuf
panneaux sur la voûte de l’édifice
et le Jugement dernier (1536) sur le mur
du fond, dont les nus vigoureux,
l’énergie sombre et
désespérée annoncent le
Baroque.

 Le poète

L’¦uvre poétique de Michel-Ange
ajoute à la dimension éminement
universelle et géniale de son
talent ; elle fait de lui l’incarnation
idéale de l’artiste
de la Renaissance
dans sa pluri-disciplinalité.

Outre leurs qualités proprement
littéraires et linguistiques, les vers de
Michel-Ange constituent le témoignage
précieux et intime d’un homme
épris de beauté, nourri de
passions ardentes et lumineuses -pour Tommaso
Cavalieri et Vittoria Colonna à qui il
dédie nombre de ses poèmes- et
empreint d’une spiritualité
inquiète.

 

Plus d’informations sur Michel Ange :

Visite virtuelle de la Chapelle Sixtine :
http://www.chez.com/resse/5sixt/visitevirtchap.html

Les caprices de Michel Ange (en pdf) : http://www.polytechnique.fr/eleves/binets/xpassion/numeros/xpnumero21/xpnum21pdfsi/michelange21.pdf

Casa Buonarotti (en italien) : http://www.casabuonarroti.it/





Votre meilleur guide pour aller en Italie depuis 1998 !
Hôtels, locations et B&B en Italie, conseils, guides...

Recherche - Plan - Editeur - - Tous nos hébergements en Italie !

Liens directs : Tous vos hébergements, hôtels, locations, en Italie, Partir à Rome, Visiter Venise, vacances en Sicile, la culture et l'art de vivre à Florence et en Toscane...