Tous vos hébergements, hôtels, b&b, locations, en Italie: Partir à Rome, Visiter Venise, vacances en Sicile, la culture et l'art de vivre à Florence et en Toscane...

Votre meilleur
Guide pour l'Italie !

Toute l'italie; Rome Florence Venise Sicile Toscane...

LES PROMOTIONS POUR PARTIR EN ITALIE :
- Circuit Rome, Venise, Florence et la Toscane, à 899€.
- Billets d’avion A/R en promotion vers l’Italie, à partir de 79€.
- Escapade de charme en Toscane, à partir de 65€ la nuit.
- Une nuit en Toscane dans une villa historique près de Florence, à 79€...
(...)



Carnet de voyage en Ombrie, coeur vert de l’Italie...


Commencer
le voyage par Perugia. Non seulement, c’est
le chef lieu de la région mais aussi une
ville d’art superbe, entourée de collines
verdoyantes. C’est pourquoi on lui donne cette
appellation de coeur vert de l’Italie. Des
forêts, des collines cultivées
d’oliviers et de vignes composent le paysage de
l’Ombrie. L’Ombrie, voisine de la Toscane
possède les mêmes attraits : la
douceur des collines, les montagnes Sibillini, le
lac Trasimeno et des villes d’art et religieuses
comme Assisi, Orvieto, Gubbio, Perugia et
Spoleto.
Perugia est le point d’arrivée lorsqu’on
découvre l’Ombrie. C’est une ville d’art par
ses murailles étrusques, les galeries de
peintures contenant des oeuvres de Fra Angelico,
Piero della Francesca et du Pérugin. Les
monuments religieux sont aussi prestigieux comme le
Duomo gothique du XIV° siècle. Il est
bon également de flaner dans la ville en
suivant le corso Vanucci du nom du peintre le
Pérugin qui y est né en 1448
environ.

A
faire avant le départ
 : manger
des pâtes au tartuffo, des chocolats
Baci Perugini.


Assisi,
ville médiévale, s’impose pour cette
étape religieuse et artistique. Cette ville
est très marquée par les
différents tremblements de terre à
petites et grandes secousses qui ont
fragilisé une grande partie des monuments de
la région ainsi que de nombreuses
habitations. les artistes s’emploient à
restaurer minutieusement les fresques de la
basilique de San Francesco. C’est un sanctuaire
construit en 1228 et qui résiste aux
colères de la terre. Le coeur vert de
l’Italie est une zone sismique à haut
risque. Mais qu’importe, les plus grands peintres
de leur époque, Giotto, Cimabue ont
décoré les églises. Il est
donc hors de question de les laisser
disparaître. Dans la basilique, la vie de San
Francsco est représentée par Giotto
entre 1290 et 1295 et notamment ses sermons dont le
plus célèbre, la " predica agli
Uccelli ". Giotto a finement
représenté les émotions qui se
lisent sur les visages, les volumes des objets,
leur consistence et leur poids.

A
faire absolument
 : s’éloigner
de la ville, en campagne et l’admirer de
l’extérieur, protégée
par les collines.

 


Spolète
en passant par Montefalco.
Montefalco est une superbe étape pour
se perdre dans les ruelles, déguster des
pâtes accompagnées d’un petit vin
Sagrantino ! Montefalco est haut perché
comme son nom vous l’indique (monte falco : mont du
faucon). Le Mont du faucon a des origines
médiévales et abrite des fresques qui
représentent la vie de Saint
françois. Le musée civique de cette
petite ville ainsi que les nombreuses
églises sont à voir absolument pour
leurs fresques. Spolète aussi a un
passé médiéval avec son Duomo
(cathédrale) qui date du 12°
siècle dans le style roman. La ville est
célèbre pour ses magnifiques
monuments mais aussi pour son festival
international de danse, théâtre et
musique.

A
faire en partant :
quitter
Spolète par le Ponte delle Torri,
un aqueduc du XIV° siècle qui
en plus conduit à l’église
San Pietro d’où on peut admirer une
vue panoramique de la ville et des
alentours verdoyants.



Todi et Orvieto
 : Todi en revanche a un
passé étrusque mais elle a
conservé son atmosphère
médiévale par ses petites rues et
places et par ses remparts. Là encore, le
voyageur passe d’église en église aux
fresques admirables qui constituent des
musées.
A faire absolument : déguster des tortellini
aux truffes avec un vin blanc d’Orvieto. C’est
d’ailleurs la prochaine étape. L’attraction
parmi les monuments d’Orvieto, c’est son Duomo du
XIII° siècle dont certaines parois ont
été décorées par Fra
Angelico, notamment les fresques qui
représentent l’Apocalypse.

A
éviter pour vous restaurer :

les nombreuses trattorie qui bordent le
Duomo. La cuisine y est certainement bonne
mais vous serez passé à
côté de la gastronomie
régionale. Pour cela, perdez-vous
dans les ruelles
.



Le
lac Trasimeno en passant par Città della
Pieve. Cette dernière partie du voyage
permet de s’imprégner des paysages de
l’Ombrie entre les champs d’oliviers, de vigne et
les collines. En approchant du lac, on se rend
compte qu’il est lui aussi entouré de
collines. C’est l’un des plus grands lacs d’Italie,
très calme et menacé par le risque
d’assèchement. Le lac Trasimeno offre une
dernière étape traquille avant le
retour vers Gubbio. Cette petite ville a
gardé toutes ses époques
passées depuis le Moyen Age. Le Duomo
gothique est l’un des monuments les plus
visités avec le Palais des Consuls (1332)
qui domine la place de la Signoria. Ce palais
dédié à la culture
présente les tables Eugubines (250 - 150 av.
J.-C.) découvertes au 15° siècle
et portant les transcriptions en latin et en patois
régional de rituels religieux. Gubbio boucle
notre parcours par la douceur des paysages de
campagne, le pittoresque des ruelles.

 Maryse




Votre meilleur guide pour aller en Italie depuis 1998 !
Hôtels, locations et B&B en Italie, conseils, guides...

Recherche - Plan - Editeur - - Tous nos hébergements en Italie !

Liens directs : Tous vos hébergements, hôtels, locations, en Italie, Partir à Rome, Visiter Venise, vacances en Sicile, la culture et l'art de vivre à Florence et en Toscane...